Présenter le BIM et expliquer ses enjeux

La Fédération Française du Bâtiment a mis en place un dispositif complet pour permettre aux entreprises de construction de comprendre le BIM pour le réussir, étape par étape. Cet outil propose un parcours permettant à chacun de se poser les bonnes questions et de définir son itinéraire BIM en fonction de ses besoins et de sa stratégie.

Didactique, le site comprend des vidéos qui expliquent le BIM, des témoignages d’entrepreneurs qui se sont lancés, des exemples d’utilisation d’outils BIM pour et par des entreprises, des quiz, des illustrations, etc.

découvrir

Une information simple et adaptée

Des définitions claires

Des vidéos pour tout comprendre

Des témoignages d'entrepreneurs

Mieux comprendre le BIM

Un site pour les entreprises

Sur ce site en libre accès, conçu comme un outil didactique, les entreprises trouveront une présentation claire du BIM et un parcours en 3 temps — je comprends, je me positionne, je déploie — qui vous permettra d'avancer dans la démarche avec méthode, en fonction du stade où vous en êtes et de votre stratégie.

Pour démystifier ce sujet qui reste encore flou pour beaucoup, le site propose également des vidéos, des témoignages d'entrepreneurs qui se sont lancés, des exemples d'utilisation d'outils BIM par les entreprises, des illustrations, des quiz pour mesurer ses connaissances...

Que veut dire "BIM" ?

Si selon vous le BIM c’est de la 3D, alors vous passez à côté de l’essentiel ! Dans le mot BIM, la lettre la plus importante c’est le « I » pour « informations », c’est-à-dire les données utiles au projet. C’est le cœur du BIM, ce qui fait toute sa richesse et sa puissance grâce au travail collaboratif autour de cette base de données.

Au mot « BIM » est souvent associée la notion de maquette numérique, c’est-à-dire la représentation graphique en 3D du bâtiment. Cette modélisation est effectivement une des composantes du BIM qui permet de visualiser le projet de construction ou de rénovation. Mais l’aspect 3D n’est que la partie émergée de l’iceberg. L’essentiel, c’est l’intégration dans la maquette des informations techniques qui figuraient auparavant dans les CCTP et autres documents papier.

Synonyme d'efficacité, de gain de temps, de meilleure gestion des interfaces et de qualité de construction, le BIM est un enjeu majeur pour tous les acteurs du bâtiment, qui doivent le comprendre pour s'y préparer et s'y former, afin de répondre à la demande croissante du marché.

Avec le BIM, le dessin devient « objet » ou « composant » d’un ouvrage - un mur, une porte, un plancher, un plafond, une fenêtre… - avec toutes les caractéristiques physiques et fonctionnelles associées selon les exigences réglementaires, techniques ou architecturales. Une mine d’informations techniques qui recouvrent toutes les dimensions d’un projet.

Quand on parle de dimensions du BIM 3D, il s’agit d’une maquette numérique en 3 dimensions représentant l’ouvrage ; en 4D, on intègre des informations liées au « temps » et donc au phasage (exemple : planning d’exécution du projet) ; la 5D intègre les ressources matérielles et humaines … Il n’y a, théoriquement, pas de limite aux informations supportées par la maquette numérique. Dans la pratique, l'efficacité commande de se limiter aux données utiles aux acteurs selon la typologie de projet.

Le BIM est donc avant tout une base de données, complétée et mise à jour par chaque professionnel au fur et à mesure de l’avancement du projet, de sa programmation à sa déconstruction, en passant bien entendu par sa construction et son exploitation. Les informations sont pensées dans leur perspective métier, mais aussi à l’intention des autres intervenants, dans le cadre plus général du projet.

Le BIM : comprendre pour réussir

Le BIM est un acronyme anglo-saxon pour Building Information Modeling. C’est une méthode de travail améliorant la collaboration en s’appuyant sur une ou des maquette(s) numérique(s) représentant l’ouvrage en trois dimensions, utilisant des logiciels

Les avis clients

Note globale : 0