EN LIGNE


AVANTAGES e-btp​​


Groupement d'achat et avantages privés

     

Solution BIM Autodesk


     

ACTUALITÉS

LE BLOG

27/04/2017
Objets connectés : des précautions à suivre...

Mimi Potter.jpg

Le nombre d'objets connectés en circulation dans le monde explose depuis quelques années. Cet engouement concerne aussi bien le grand public que les entreprises. De plus en plus d'entreprises françaises s'équipent aujourd'hui avec du matériel « connecté » dédié à la sécurité physique (alarme, détecteur de fumée, serrure, caméra de vidéo-protection...) ou des applications visant à optimiser la traçabilité des marchandises et la logistique, la localisation de véhicule par exemple.

 

Toutefois, ces équipements internes et externes peuvent exposer les entreprises à des attaques informatiques par le biais d'une connectivité quasi continue à Internet.

Aussi, pour prévenir ces nouveaux risques, la DGSI fait état de quelques recommandations :

- recenser les points de vulnérabilité des objets connectés en activité dans l'entreprise et rester en alerte ;

- interroger les fournisseurs d'objets connectés sur les mesures de sécurité implémentées dans leurs produits ;

- encadrer l'usage des objets connectés personnels dans une charte de bonnes pratiques ou dans la politique de sécurité des systèmes d'information (PSSI) ;

- réaliser une analyse de risque avant d'autoriser et de déployer des objets connectés dans les systèmes d'information de l'entreprise ;

- créer des réseaux Wi-Fi ou filaires dédiés à l'utilisation des objets connectés, et cloisonnés ;

- désactiver l'interface d'administration sur Internet, si elle est proposée par le fournisseur du produit ;

- changer les mots de passe par défaut, le cas échéant ;

- déployer régulièrement les mises à jour des produits, quand celles-ci sont proposées par le fournisseur ;

- sensibiliser les utilisateurs à la vulnérabilité des objets connectés, et notamment aux données à caractère personnel qu'ils collectent, génèrent et transfèrent sur des services Cloud.


 

 
Source : Flash ingérence économique, ministère de l'Intérieur, DGSI, juin 2016.