EN LIGNE

LegalBox
 
Lettres recommandées électroniques et courriers numériques certifiés
     


AVANTAGES e-btp​​


Groupement d'achat et avantages privés

     

ACTUALITÉS

LE BLOG

14/10/2014
Météo et intempéries - Prévoir votre activité professionnelle !
Météo et intempéries - Prévoir votre activité professionnelle !
De nombreux métiers du bâtiment et des travaux publics dépendent, en partie ou totalement, des conditions météorologiques. Certaines sociétés proposent une assistance météorologique professionnelle et flexible dédiée exclusivement au secteur du bâtiment et des travaux publics.
Cette information a d’autant plus d’importance que, lorsque vous êtes décideurs, vous avez parfois à faire face à des aléas climatiques exceptionnels qui vous demandent de prendre des décisions rapidement. En effet, c’est au chef d’entreprise d’évaluer le danger et de décider de l’interruption du travail …dans le respect de la sécurité des opérateurs. Les intempéries peuvent donc entraîner des arrêts du travail. Cependant, il ne peut s’agir que de circonstances météorologiques exceptionnelles : inondations, tempêtes de neige, vents de grande violence...

Pour le chef d’entreprise, ne pas suspendre le travail pendant ces périodes s’apparenterait au non-respect des principes généraux de prévention, à une mise en danger de la santé ou de l’intégrité physique des opérateurs. C’est donc en toute logique que l’estimation du danger et la décision d’arrêter le travail sont du ressort du chef d’entreprise ou de son représentant sur le chantier.
Durant la période d’interruption des travaux, le chef d’entreprise reste redevable d’une indemnité envers les personnels concernés.
Ce régime ne s’applique pas aux entreprises situées dans les régions où les conditions climatiques entraînent des arrêts du travail saisonniers.

La déclaration d’intempéries BTP
Dans un délai d’un mois après la reprise du travail, le chef d’entreprise doit déclarer les heures non travaillées pour cause d’intempéries à la Caisse congés intempéries BTP à laquelle il est affilié.
Dans cette déclaration, il précise les causes de l’arrêt, la localisation et la nature du chantier ainsi que l’identité des opérateurs arrêtés.
L’entreprise pourra alors éventuellement bénéficier du remboursement partiel des indemnités versées aux opérateurs. Les cotisations « congés payés » et « retraite complémentaire ouvrier » seront prises en charge.
Pour plus d’informations sur les règles essentielles du système, les causes de l'arrêt de travail, la décision d'arrêt du travail sur le chantier et ses conséquences, consultez www.cibt.fr et télécharger la brochure d'information "Décideur" (édition 2014).

Pour vous aider, des sociétés spécialisées ont mis en place des services adaptés au secteur du bâtiment et des travaux publics. Vous pourrez alors :
- bénéficier de prévisions sur votre localisation, d’informations sur l’évolution des paramètres locaux, etc. ;
- être alerté et pouvoir justifier (alertes météo, bulletin sur seuil prédéfinis, etc. ;
- disposer de certificats intempéries ;
- être conseillé (contact avec des conseillers météo pour des prévisions détaillées, etc.).

Découvrir le service météo d’agate France.