EN LIGNE

LegalBox
 
Lettres recommandées électroniques et courriers numériques certifiés
     


AVANTAGES e-btp​​


Groupement d'achat et avantages privés

     

ACTUALITÉS

LE BLOG

05/07/2016
La maquette numérique : construire ensemble

La maquette numérique : construire ensemble
Les enjeux pour tous les acteurs de la construction et plus particulièrement pour les entreprises sont des gains de temps et de productivité.

Le BIM «Building Information Model», appelé plus communément « maquette numérique », incarne une nouvelle façon de décrire le projet de bâtiment en concentrant l’ensemble de l’information technique de l’ouvrage. « La maquette numérique est la représentation graphique la plus intelligente qui existe actuellement pour décrire des objets en 3D sur lesquels sont attachées des informations. Elle permet d’identifier clairement la composition d’un bâtiment.​


Ce partage des informations au travers d’une maquette numérique implique cependant une nouvelle discipline pour chaque acteur de la maîtrise d’œuvre. Il faut revoir son organisation pour structurer l’ensemble des données du projet de manière transversale en utilisant une même méthodologie et en travaillant sur des données communes : éléments topographiques, plans de l’architecte, descriptifs des matériaux, détails budgétaires, éléments de structure du bureau d’étude, éléments d’aménagement du site, etc. La maquette numérique du projet se construit au fur et à mesure, permettant de constater visuellement l’avancement ou les modifications du projet.


Auparavant, la pratique courante était manuelle (par courrier électronique, envoi de CD…) puis coopérative (les armoires à plan). Aujourd’hui, la maquette numérique normée IFC associe interopérabilité naturelle des applications métier et travail collaboratif.


Cette approche conduit à une réelle réduction des coûts de gestion de l’information et contribue à l’amélioration de la qualité des ouvrages. Les équipes projet qui ont déjà adopté le BIM ont toutes gagné du temps. Elles sont plus rentables et compétitives. En phase de conception, les projets sont mis au point plus rapidement car les échanges entre les différents corps de métiers sont accélérés. Générer la documentation du projet demande moins d’efforts. Les tâches redondantes sont éliminées. La conduite du projet réussit mieux face aux calendriers serrés. La diminution des coûts de traitement d’erreurs ou d’omissions ont un impact sur la rentabilité.


En savoir plus : ​La newsletter du BIM ​​