EN LIGNE

LegalBox
 
Lettres recommandées électroniques et courriers numériques certifiés
     


AVANTAGES e-btp​​


Groupement d'achat et avantages privés

     

ACTUALITÉS

LE BLOG

06/05/2014
Cloud et Saas au service de l’entreprise
Cloud et Saas au service de l’entreprise
Le Cloud et le Saas s’imposent progressivement dans les PME françaises. Les avantages semblent évidents : souplesse et mobilité des services en ligne, réponses adaptées aux nouvelles pratiques professionnelles, maitrise des coûts, etc.

Le cloud (nuage en français) correspond, peu ou prou, à la dématérialisation de l'infrastructure informatique. On peut ainsi utiliser la puissance de calcul ou de stockage de serveurs distants via internet. C’est le cloud computing qui permet d’utiliser des applicatifs en mode Saas. Le Saas est un mot formé des initiales de Software as a Service (logiciel en tant que service en français). Il décrit un modèle dans lequel l’utilisateur n’installe plus sur ses ordinateurs ou ses serveurs les différents logiciels dont il a besoin ; il accède aux solutions logicielles via internet. Les services sont mis à disposition sur Internet et utilisent des techniques standardisées qui permettent de s'en servir aussi bien avec un ordinateur qu'un smartphone ou une tablette. L’utilisateur n’achète donc plus de licence mais souscrit un droit d’utilisation du service en ligne, lequel peut prendre la forme d’un abonnement payant ou rester gratuit. Cela correspond à une tendance forte constatée dans les entreprises qui est celle de l’externalisation. Le Saas permet en effet de considérer l’informatique comme un coût de fonctionnement et non comme un investissement.

Cloud et Saas peuvent donc répondre aux besoins d’un chef d’entreprise de diminuer ses coûts, de maitriser ses dépenses. Pour cela, l’externalisation organisée dans cette situation permet notamment de s'assurer en amont d'une tarification excluant les coûts cachés (exemple : formule abonnement mensuel par utilisateur connecté). Les ressources humaines (paie, formation, etc.) sont particulièrement concernées par ces changements, y compris dans les TPE et PME.

Il faut toutefois rester attentif à quelques points avant de souscrire à ces solutions.

  • Privilégier une solution évolutive.
  • Vérifier la confidentialité des données et de leur traitement.
  • S'assurer de la possibilité de récupérer ses données en cas de rupture de contrat.

Comme vous l’avez compris, c’est l’organisation même de l’entreprise  qui est touchée par cette révolution technologique. Toutefois, il y a un préalable avant de s’engager sur cette voie : un accès internet fiable ; ce n’est pas toujours le cas pour les entreprises se situant dans des régions non couvertes ou avec une couverture médiocre. Une entreprise ne peut plus faire l’impasse sur ce point à un moment où tout se dématérialise (déclarations administratives, banque en ligne, etc.). L’ordre de priorité n’est donc plus le matériel informatique avant tout, mais bien le réseau et la qualité de la connexion internet dans son entreprise ! Seules des solutions professionnelles pourront apporter sécurité et tranquillité dans la durée.