FAQ


Comment faire des factures dématérialisées dans le secteur du bâtiment et des travaux publics ?
Depuis plusieurs années, la dématérialisation des factures s'impose comme un nouveau gisement d'économies pour les artisans et entreprises du bâtiment et des travaux publics.

Les factures dématérialisées présentent de nombreux avantages. Tout d'abord, selon les chiffres des prestataires, le coût global de production d'une facture papier s'élève à 17 euros, contre 4 euros pour une facture dématérialisée. Cet avantage financier s'accompagne d'un gain de productivité, d'espace physique, d'une réduction des délais de transmission et donc d'encaissement, ainsi que d'une grande disponibilité du système de factures dématérialisées.

On distingue 2 types de factures dématérialisées :
 - les factures dématérialisées structurées, émises en conformité avec les normes d'échange de données informatisé (EDI) et reconnues par l'administration fiscale ;
 - les factures dématérialisées non structurées, par exemple en format PDF, qui constituent de simples numérisations par scanner de factures papier.

Pour plus de sécurité, mieux vaut privilégier les factures dématérialisées structurées, qui respectent la norme EDI et permettent d'identifier les informations essentielles sur une recherche donnée, par exemple en cas de demande de l'administration fiscale : numéro de commande, nom du client, montant de la TVA, etc.

Cette procédure de factures dématérialisées structurées constitue enfin une base solide pour la réponse dématérialisée pour des travaux publics, qui devient le nouveau standard en matière de marchés publics.